Archives pour la catégorie art numérique

JUSQU’AU 9 SEPTEMBRE 2018 AU MACM : L’OEUVRE IMMERSIVE ET INTERACTIVE DE RAFAEL LOZANO-HEMMER EXPOSÉE !

En programmation du Magazine radio In situ du 15 août 2018, une entrevue du chroniqueur et guide Pierre Archambault avec deux des trois commissaires de l’exposition Lesley Johnstone/Chef des expositions et de l’éducation au MACM et François Létourneux/Conservateur adjoint au MACM, relativement à l’exposition rétrospective majeure consacrée à la production des 18 dernières années de l’artiste international Rafael Lozano-Hemmer, résidant et oeuvrant à Montréal. Une exposition titrée Présence instable au MACM  jusqu’au 9 septembre 2018.

À voir sur place 21 oeuvres, dont plusieurs immersives et/ou interactives avec le public et empreintes de poésie, grâce au recours à la lumière et l’ombre, les voix humaines et des gestes chorégraphiés. Un artiste engagé aux multiples sources d’inspiration, puisant dans le domaine de la science, la technologie, la politique, la sociologie, la poésie, la musique.

Il est réputé pour la dimension participative et technologique de sa pratique. À ses yeux, la technologie est le nouveau langage de notre époque. Les oeuvres s’inscrivent dans l’expérience réelle et non virtuelle. L’artiste souhaitant susciter une réflexion sur le système qui nous englobe et fonctionnant avec l’apport de la technique, l’économie et la politique, bien souvent de façon problématique.

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue diffusée à Radio Centre-ville, qui inclut une présentation et un commentaire pour chacune des oeuvres de l’exposition.

Publicités

ZOOM SUR LE JEU VIDÉO DISCOVERY TOUR BY ASSASSIN’S CREED: ANCIENT EGYPT ET SUR LES ACTIVITÉS DE UBISOFT!

En programmation du Magazine radio In situ du 16 mai 2018, une entrevue spéciale de Pierre Archambault avec Jean Guesdon, Directeur créatif de Assassin’s creed chez Ubisoft, un jeu vidéo d’action et d’aventure qui faisait partie de l’exposition immersive Particules d’existence au Centre Phi jusqu’au 12 août 2018 et qui a  été intégré à la fascinante exposition Reines d’Égypte au Musée Pointe-À-Callière, en cours jusqu’au 18 novembre 2018.

 

 

 

 

Ce jeu exploratoire  d’un système de modélisation de l’Égypte ancienne, permet de découvrir l’histoire et le quotidien des habitants et vient enrichir la visite de l’expo Reines d’Égypte au Musée Pointe-À-Callière, avec des vidéos et des bandes sonores exclusives, crées sur mesure.  Le travail de recherche rigoureux permet aussi d’offrir un visuel précis et un contenu authentique de la vie à l’Époque de l’Égypte antique, dans  un but pédagogique.

Jean Guesdon, Directeur créatif de Assassin’s creed chez Ubisoft, interviewé à Radio Centre-ville, dans le cadre du Magazine radio In situ.

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter l’entrevue  qui suit, diffusée à Radio Centre-ville 102,3.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUSQU’AU 5 AOÛT 2018 À L’ARSENAL : UNE EXPOSITION COLLECTIVE FASCINANTE QUI EXPLORE LE LIEN À LA TECHNOLOGIE!

En programmation du Magazine radio In situ du 18 juillet 2018 et de Montréal Pluriel Le Retour du 5 juillet 2018, la 4e Biennale Internationale d’Art Numérique qui a débuté le 30 juin 2018 avec un événement performatif intense titré Elektra, qui en était à sa 19e édition.

Une démarche exploratoire qui s’inscrit depuis trois ans dans le cadre du cycle AUTOMATA, proposant une réflexion sur le rapport de la technologie à son entourage humain, à travers l’art contemporain numérique.  Cette question est posée, à savoir celle de se demander si la robotique pourrait être bénéfique pour l’humain, au contraire des scénarios négatifs de science-fiction.

Pour cette édition qui  clôturera la cycle Automata et dont la thématique est Chante le corps électrique, la BIAN a invité Peter Weibel, directeur du ZKM Centre d’art et de technologie des des médias de Karlsruhe(Allemagne).

Le spécial BIAN à Radio Centre-ville inclut aussi une entrevue de Pierre Archambault avec  l’artiste autochtone Caroline  Monnet qui nous présente sa démarche artistique et son oeuvre Like ships in the night qui fait partie de l’exposition collective  de la BIAN à L’Arsenal.

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue et le retour diffusés dans le cadre du Magazine radio In situ à Radio Centre-ville.

ENTREVUE AVEC CAROLINE MONNET :

RETOUR SUR L’EXPO EN COMPAGNIE DE PIERRE ARCHAMBAULT, ROBERT LOCAS ET CHANTAL L’HEUREUX DE L’ÉQUIPE IN SITU :

CE 31 MAI 2018 ET JUSQU’AU 30 JUIN 2018 À VOX : LES RÉFLEXIONS D’UN GROUPE DE RECHERCHE-CRÉATIONS PARTAGÉES À TRAVERS DES OEUVRES CAPTIVANTES !

En programmation du Magazine radio In situ du 30 mai 2018, une entrevue avec deux artistes, chercheurs et enseignants Jean Dubois et Caroline Bernard, au sujet de l’expo Étant données réalisée en collaboration avec le groupe de recherche-création nommé Au-delà des images opératoires, en cours à VOX/Centre de l’image contemporaine jusqu’au 30 juin 2018.

Une entrevue organisée la veille d’un événement spécial qui aura lieu ce jeudi 31 mai 2018 à partir de 17h30 et qui proposera une lecture publique, un volet performance et une visite guidée de cette exposition évolutive, le tout en compagnie de la dizaine d’artistes chercheurs qui participent à cette exposition.

L’entrevue présente la démarche du groupe de recherche-création, ainsi que la contribution et l’œuvre exposée de Jean Dubois, commissaire de l’exposition, ainsi que celles de Caroline Bernard, de passage à Montréal pour la rencontre du 31 mai 2018, qui travaille en duo avec Damien Guichard, ceux-ci formant un collectif au nom original LiliRangeLeChat.

Pour en savoir plus, voir l’album photo et vous pouvez écouter plus bas l’entrevue diffusée à Radio Centre-ville 102,3.

UNE RECOMMANDATION DE IN SITU!

 

 

UN CONCERT EN DIRECT ET IMMERSIF À GRAND DÉPLOIEMENT À LA SAT:

En programmation de l’émission Montréal Pluriel Le retour du 28 février 2018, le tout nouveau spectacle à la Société des Arts Technologiques, dont la  première a eu lieu le 27 février 2018. Un trio d’artistes a été réuni pour créer un concert immersif en direct. Il s’agit du réalisateur, artiste numérique et professeur Yan Breuleux,  de la pianiste et conceptrice Louise Bessette, ainsi que du réputé compositeur et chef d’orchestre Walter Boudreau qui a proposé son oeuvre Les planètes pour ce projet spécial, visant à rapprocher le grand public de la musique contemporaine.

Pour cette occasions spéciale et en continuité avec ses recherches sur la visualisation du son en temps réel, Yan Breuleux a crée un instrument spécial appelé piano-lumière qui génère des visuels par la partition, en temps réel et qui a été configuré en fonction de la composition de Walter Boudreau. Un instrument élaboré en collaboration avec Rémi Lapierre. On assiste ainsi à un dialogue visuel  d’ampleur et flamboyant avec  la performance de la pianiste.

Yan Breuleux s’est inspiré des expériences passées, tel que l’orgue à couleur crée par le père Castel en 1725 pour palier à la trop grande staticité  de la peinture et pour permettre d’écouter par les yeux et telle que celle de Raoul Hausmann qui concevra en 1922 un optophone permettant de transformer électriquement de la lumière en ondes sonores et vice versa, ainsi que plus récemment, celle du réputé artiste visuel Nam June Paik qui a développé des systèmes de génération visuelle en temps réel.

Un pur ravissement pour les yeux et qui nous fait redécouvrir cette pièce magistrale du répertoire de Walter boudreau composée entre 1983 et 1998.  À noter que deux pièces connues du répertoire  classique ont été programmées en début de prestation, lesquelles préparent le public à l’écriture singulière et cosmique de Walter Boudreau.

Ce spectacle devait être à l’affiche du 27 février au 2 mars 2018, mais vu la vente de billets record(il ne restait le 27 février qu’une dizaine de billets disponibles), des supplémentaires ont été programmées: une deuxième représentation à 20h30 le 2 mars, ainsi que du 3 au 7 avril 2018.

Pour en savoir plus : voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter plus bas une entrevue de notre chroniqueuse Geneviève Breuleux avec le réalisateur Yan Breuleux.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU!

 

JUSQU’AU 15 OCTOBRE 2017 À LA SAT: ET LA LUMIÈRE FÛT!

Le Magazine radio In situ du 20 septembre 2017 à Radio Centre-Ville a présenté sa sélection d’événement de la semaine, celle de l’œuvre visuelle, théâtrale et musicale immersive et éblouissante de la conceptrice et auteure Séverine Fontaine, entourée d’une équipe des plus créative. Il s’agit de la projection titrée Lamparium en programmation de la Satosphère jusqu’au 15 octobre 2017 et qui explore un univers habité de lumière(s) et évocateur de la dynamique humaine.

Pour en savoir plus sur cette œuvre fort inspirée et qui se démarque par son originalité, ainsi que par la mise en scène tant projetée que réelle dans l’espace de diffusion, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue avec Séverine Fontaine diffusée à l’émission qui nous présente tant l’œuvre Lamparium que  les projets à venir. Une artiste française multidisciplinaire qui dirige depuis trois ans des projets de collaboration entre la France et le Québec.

UNE FORTE RECOMMANDATION DE IN SITU!

ENTREVUE AVEC SÉVERINE FONTAINE :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUSQU’AU 20 AOÛT 2017: SOMPTUEUSE ET SÉDUISANTE FRESQUE NUMÉRIQUE À VOIR À LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE!

En ouverture de l’émission spéciale estivale Espace visuel/ Magazine radio In situ du 12 juillet 2017, était diffusée une entrevue du chroniqueur Pierre Archambault avec Alain Thibault au sujet de la somptueuse et séduisante installation vidéo panoramique Inverso Mundus du réputé collectif moscovite multidisciplinaire AES + F. Une oeuvre d’art numérique qui était en programmation de l’édition Elektra de cette année du 28 au 29  juin 2017.

Inverso Mundus (Monde Inversé) est une immense fresque numérique de 38 minutes,  aux images critiques et percutantes qui suscitent une réflexion sur les problèmes sociaux et environnementaux actuels. Cette oeuvre envoûtante et qui tient du spectacle théâtral, est accompagnée de musique classique grandiose qui élargit nos horizons et  nous connecte aux nombreuses références à l’histoire de l’art présentées, en particulier les gravures médiévales de situations absurdes qui ont inspirées Jérôme Bosch.

Rappelons que ce collectif s’est démarqué en faisant son entrée dans les collections du Centre Pompidou et  en présentant cette oeuvre,  à la fois actuelle et inspirée du carnaval médiéval, à la Biennale de Venise 2015. Une première canadienne à ne pas manquer et une forte recommandation de In situ!

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue de Pierre Archambault avec Alain Thibault Directeur artistique de l’événement Elektra.

 

MÉGA-ÉVÉNEMENT EN MAISONS DE LA CULTURE SOULIGNANT LE 375E ANNIVERSAIRE DE MONTRÉAL!

Le réseau des Maisons de la Culture souligne en grand le 375e anniversaire de Montréal, avec un événement estival parallèle d’ampleur et rassembleur dans presque tous les 19 arrondissements de Montréal. Un événement réunissant 50 artistes et duos d’artistes contemporains, 32 expositions professionnelles, (qui étaient accompagnées d’un raz-de-marée de vernissages!), 23 projets de médiation culturelle, ainsi que des centaines d’ateliers et de découvertes artistiques!

Le Magazine radio In situ a voulu en savoir plus long, en rencontrant  la commissaire Nathalie Bachand qui a réalisé cet événement d’envergure et qui a ainsi offert à nombre d’artistes visuels et numériques l’opportunité de bénéficier d’une visibilité accrue cet été. Cet événement est titré UN MILLION D’HORIZONS(artistiques) et propose des thématiques de circonstance(le territoire, l’histoires, la poésie)  à travers des pratiques variées, allant de la BD et la peinture actuelle,  à la cartographie collaborative et aux arts numériques.

L’album photos qui suit présente l’essentiel des expositions visitées, commentées de plus par la commissaire et recommande les expositions incontournables. Vous pouvez aussi écouter  ci-bas l’entrevue avec Nathalie Bachand diffusée à Radio Centre-ville(émission Espace visuel/Magazine radio In situ) le 19 juillet 2017. À venir dans cet article, une autre entrevue dans le cadre de l’événement Un million d’horizons avec Manuel Chantre.

 

SPÉCIAL FESTIVAL INTERNATIONAL NUITS D’AFRIQUE AU MAGAZINE RADIO IN SITU:

Les Magazines radio In situ/Espace visuel du 12 et 19 juillet 2017 ont fait place à la 31e édition du chaleureux et accueillant Festival International Nuits d’Afrique jusqu’au 23 juillet 2017 qui réunit cette année 700 artistes de 34 pays et qui propose 145 concerts et activités diverses sur des scènes intérieures et extérieures. Les concerts se déroulés en salle uniquement jusqu’au 17 juillet 2017 et depuis le mardi 18 juillet 2017, les nombreux et fidèles festivaliers ont l’opportunité de découvrir l’intense programmation gratuite du parterre du Quartier des Spectacles jusqu’au 23 juillet 2017.

Et attenant à la scène extérieure, le fameux et féérique Village Tombouctou et la sphère TV5,  deux lieux proposant un volet visuel de l’événement. Dans le cadre de l’émission du 19 juillet 2017, une entrevue avec le responsable du Marché Tombouctou et avec l’artiste Jérôme Delapierre, concepteur des projections visuelles à la Sphère TV5 (et de d’autres attractions) ont été diffusées. Deux entretiens que vous pouvez écouter plus loin.  À ceci s’ajoute l’album photos qui suit.

À noter, que le volet musical des ces deux émissions à été consacré à des prestations en studio. Les deux artistes invités ont été Noubi Trio, gagnant du Syli de bronze de la musique du monde 2017 qu’on pourra apprécier dans le cadre de la programmation gratuite dimanche prochain le 23 juillet à 15h30. C’est de plus Noubi Trio qui a fait la première partie du spectacle d’ouverture du FINA, avant les réputés Amadou & Mariam du Mali. Et lors de l’émission du 19 juillet 2017, Jean-François Léger nous a offert une prestation de Bossa Nova inspirante, à l’approche de son spectacle en salle, titré 50 ans de Bossa Nova, en clôture du FINA ce dimanche 20h au Lion d’or.

MARCHÉ TOMBOUCTOU :

SPHÈRE TV5 ET  + :

JUSQU’AU 18 MARS 2017 : UNE EXPO ATTRACTIVE D’AVATARS À OBORO!

Une entrevue de l’artiste numérique d’origine iroquoise Skawennati a été diffusée à l’occasion de son exposition  à OBORO et qui inclut un nouveau film  ludique titré Le monde de demain, mettant en vedette des avatars représentant un être idéal, voire un modèle pour les jeunes. Une artiste préoccupée par la place de la communauté amérindienne dans la société et le cyber espace. À travers l’art numérique, l’artiste souhaite favoriser une projection de la communauté amérindienne dans le future, dans un but constructif.

Après une participation à la première Biennale de Montréal et une exposition à la nouvelle galerie  ELLEPHANTreprésentant des artistes numériques, la voilà qu’elle récidive avec une exposition d’intérêt à OBORO, se terminant par une visite commentée ce samedi 18 mars 2017. Cette exposition spéciale fait de plus partie de la programmation de plusieurs événements :le Festival Art Souterrain, le 375ième anniversaire de Montréal et l’année 2017 dédiée aux artistes autochtones, en signe de paix et de reconnaissance du territoire Mohawk.

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue avec l’artiste plus bas.