Tous les articles par chantalheureux

Blogueuse depuis octobre 2014 Chroniqueuse culturelle depuis 2008 Chroniqueuse arts visuels depuis 2010, à Radio Centre-Ville et Radio Ville-Marie depuis septembre 2014. Productrice d'une émission en arts visuels à CIBL de septembre 2010 à août 2014 et depuis le 23 juillet 2015 à Radio Centre-ville.

JUSQU’AU 18 AOÛT 2019 : UNE NOUVELLE GALERIE DBC DANS LE VILLAGE GAIE ET UNE EXPOSITION SOULIGNANT LE FESTIVAL FIERTÉ MONTRÉAL !

SPÉCIAL NOUVELLES GALERIES (2E DE 3 ARTICLES) :

En programmation du Magazine radio In situ du 14 août 2019, une entrevue avec Jennifer-Lee Barker,  qui nous présente une galerie, dont elle est co-directrice, inaugurée récemment le 5 juillet 2019, dans le village gaie. Jennifer-Lee Barker est accompagnée lors de l’entrevue d’Alain Francoeur, un des artistes exposant à la galerie.

Cette nouvelle galerie dans le quartier est la bienvenue, puisque étonnamment, ce quartier pourtant hautement actif, n’avait aucun lieu commercial de vente d’oeuvres d’art jusqu’à récemment, malgré la présence en grand, à l’entrée du village gaie, du lieu de diffusion artistique extérieur La Galerie Blanc.

Cette entrevue informe sur l’histoire de ce projet spécial, le concept et le fonctionnement particulier de cette galerie qui permet d’exposer plusieurs artistes de différents statuts, avec un roulement hebdomadaire.  À ceci, s’ajoute un témoignage de l’artiste bien connu et glâneur d’images Alain Francoeur.

Et jusqu’au 18 août 2019, la galerie présente  une exposition collective soulignant la diversité et le festival Fierté Montréal.

Pour en savoir plus, voir la sélection de In situ, dans les deux albums photos( sur l’exposition précédente et actuelle) et vous pouvez écouter plus bas l’entrevue diffusée au Magazine Radio In Situ et à l’émission Montréal Pluriel Le Retour(le même jour), animée par Neil Armand, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3.

PRÉCÉDENTE EXPOSITION COLLECTIVE :

EXPOSITION COLLECTIVE EN COURS SOULIGNANT LE FESTIVAL FIERTÉ MONTRÉAL

Publicités

JUSQU’AU 18 AOÛT 2019 : LA SEMAINE ITALIENNE DE MONTRÉAL INTENSIFIE SA PROGRAMMATION LA DERNIÈRE FIN DE SEMAINE !

La Semaine Italienne de Montréal en est à sa 26e édition et a débuté le 9 août 2019. L’événement propose une riche programmation en plusieurs volets : art, mode, musique, gastronomie et plus. Chaque édition rend hommage à  une ville italienne et cette année, cette ville à l’honneur est Calabre.

Depuis quelques années, les festivités débordent de la Petite Italie et animent plusieurs autres villes et quartiers : Laval, Longueuil, ainsi que les quartiers  Notre-Dame-de-Grâce, Anjou, Saint-Léonard,  Rivière-Des-Prairies et pour une première fois cette  année, Montréal-Nord.

À quelques jours du début du festival, le porte-parole du Festival depuis cinq ans, Marco Calliari,  a été interviewé dans le cadre de l’émission Montréal  Pluriel Le Retour du 7 août 2019,a nimée par Neil Armand. Marco Calliari nous suggère nombre d’activités d’intérêt, dont un défilé de mode ce samedi 17 août 2019 22h et un opéra en plein air Pagliacci dimanche 18 août à 21h.  Deux grands spectacles qui se dérouleront sur la scène Mastro & San Daniele dans la Petite-Italie(angle St-Laurent et St-Zotique à Montréal).

Le festival propose chaque année un volet arts visuels :  en plus du défilé de mode, une exposition photographique  titrée Célébrons notre histoire/1919-2019 présentée par l’Ordre des fils d’Italie à la Casa d’Italia jusqu’au 23 août 2019, des visites guidées en français au Musée du Château Dufresne et un concours qui souligne les jeunes talents de la communauté. Cette année, par contre aucune exposition collective artistique spéciale n’a été organisée, comme par les années précédentes. Toutefois, du 16 au 18 août 2019, on peut découvrir à l’extérieur, sur le boulevard Saint-Laurent, de l’artisanat de différentes régions de l’Italie et une exposition d’un artiste peintre Calabraise.

Pour en savoir plus et partager l’enthousiasme entourant le festival, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entretien avec Marco Calliari diffusé à Radio Centre-Ville 102,3.

 

UNE NOUVELLE GALERIE SUR SHERBROOKE OUEST À MONTRÉAL : LA GALERIE DURAN MASHAAL !

SPÉCIAL NOUVELLES GALERIES (1E DE 3 ARTICLES) :

Durant la période estivale, le Magazine radio In situ est allé à la rencontre de nouvelles galeries, à commencer par la Galerie Duran Mashaal, située dans un lieu stratégique au 1458 et 1460 Sherbrooke ouest, à proximité du Musée des Beaux-Arts de Montréal et d’une succursale de la Galerie De Bellefeuille.

La Galerie d’art contemporain Duran Mashaal fait une bonne place à la jeune relève et participe activement au marché de l’art international,  tout en s’adaptant à la nouvelle réalité d’une relève représentée par plusieurs galeries de par le monde. Andres Duran a acquis son expertise dans l’équipe efficace de la Galerie De Bellefeuille, où il s’est démarqué pendant plusieurs années.

In situ a rencontré le galeriste Andrés Duran à quelques jours du vernissage d’une nouvelle série d’oeuvres de grand format de l’artiste de renom Mark Lang, auparavant représenté par la Galerie De Bellefeuille. Une exposition qui se poursuit jusqu’au 17 août 2019.

Pour en savoir plus, voir l’album photos et vous pouvez écouter l’entrevue avec le galeriste diffusée dans le cadre du Magazine radio In situ du 24 juillet 2019, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3. Et notez que cette galerie a été présentée dans le cadre d’un spécial Nouvelles galeries dans le cadre de l’émission Montréal Pluriel Le Retour, animée par Neal Armand, du 14 août 2019.

La galerie est située au 1458 et 1460 Sherbrooke ouest.

 

 

JUSQU’AU 11 AOÛT 2019 : UNE RÉSIDENCE D’ARTISTE FRUCTUEUSE AU MUSÉE MC CORD, CELLE DE HANNAH CLAUS !

En programmation du Magazine radio In situ du 31 juillet 2019, une entrevue du chroniqueur Pierre Archambault avec l’artiste visuelle multidisciplinaire Hannah Claus, de descendance mohawk et britannique.

Celle-ci est rencontrée à l’occasion d’une exposition titrée C’est pas pour rien qu’on s’est rencontrés, dans le cadre d’une résidence d’artiste proposée par le Musée McCord, qui invite chaque année un artiste à explorer sa riche collection  et la mettre en relation avec sa propre pratique et vision artistique.

Hannah Claus a choisi des oeuvres de la collection Culture autochtones et Archives textuelles pour réaliser des oeuvres incarnant la thématique de la relationalité, au coeur des cultures autochtones.

L’artiste s’intéresse particulièrement aux rencontres et échanges invisibles, pourtant parties intégrantes de nos histoires et celles des objets. Elle est particulièrement inspirée par les thématiques de la  mémoire, du temps, de l’espace et de la transformation,  à travers l’accumulation et la répétition, particulièrement mises de l’avant dans ses installations suspendues et à grand déploiement, qui sollicitent les sens.

Pour en savoir plus, voir l’album photos, dont plusieurs ont été commentées à la radio par l’artiste et vous pouvez écouter plus bas, l’entrevue avec Hannah Claus diffusée à Radio Centre-Ville 102,3.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

L’exposition se poursuit jusqu’au 11 août 2019.

DU 8 AU 11 AOÛT 2019 À L’ATELIER-GALERIE MARC GOSSELIN : L’UNIVERS INSPIRANT DU SKATEBOARD DÉMULTIPLIÉ !

En programmation du Magazine radio In situ du 7 août 2019 et dans le cadre d’un spécial Hochelaga-Maisonneuve, une entrevue avec un trio de représentants de l’exposition collective rassembleuse titrée On Board réunissant 80 artistes et leurs oeuvres, dont plusieurs artistes vedettes et faisant place à la relève. Une manifestation orchestrée par un commissariat tricéphale : Marc Gosselin, Lélé O’s, Bezo.

Cette exposition explosive de couleurs, motifs et de personnages, en est à sa deuxième édition et explore l’univers du skateboard/ de la planche à roulettes, avec des propositions artistiques, dont plusieurs rivalisent d’originalité et de virtuosité.

À deux jours de l’ouverture de l’exposition, qui débutera en grand avec un vernissage qui nous réservera des surprises, In situ est allée à la rencontre de l’artiste/galeriste/co-commissaire Marc Gosselin qui offre ses lieux de diffusion à cet événement d’envergure, de l’artiste/co-commissaire Lélé O’s et de l’artiste Melsa Montagne, faisant partie des exposants et qui a participé à la première édition.

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et vous pouvez écouter l’entrevue plus bas diffusée à Radio Centre-Ville 102,3.

UNE FORTE RECOMMANDATION DE IN SITU ET UN ÉVÉNEMENT INCONTOURNABLE CE JEUDI SOIR 8 AOÛT 2019 !

 

 

JUSQU’AU 10 AOÛT 2019 À L’ATELIER-GALERIE ALAIN PIROIR : L’ ARTISTE HUMANISTE STELLA PACE EXPOSE !

Le Magazine radio In situ du 24 juillet 2019 a fait place à une entrevue de fond avec un duo composé de l’artiste  humaniste Stella Pace, au nom prédestiné ( signifiant Étoile de la paix) et de la commissaire Nathalie Roy, qui suit l’artiste de près depuis qu’elle a vu une exposition marquante de celle-ci.

L’artiste Stella Pace expose  actuellement une série d’oeuvres  bi-dimensionnelles et des sculptures, réunies sous le titre Passage vers l’humanité, à L’atelier-Galerie Alain Piroir jusqu’au 10 août 2019. Le lieu de diffusion étant habité de l’univers aux larges horizons de Stella Pace. À apprécier sur place une profusion de matière organique qui fait émerger l’émotion et la considération humaine.

L’artiste nous présente non seulement son exposition, son rapport à la matière et son parcours artistique, mais aussi toute son estime de la commissaire Nathalie Roy, qui détient l’art de mettre en mots sa réflexion sous-tendant sa démarche approfondie tant en atelier, qu’ au contact de la matière et de ses défis à relever.

Pour en savoir plus, voir l’album photos qui suit et écoutez plus bas l’entrevue réalisée à Radio Centre-Ville 102,3.

L’Atelier-Galerie Alain Piroir est situé au 5333 Avenue Casgrain #802, Montréal.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

FILM D’ART RECOMMANDÉ PAR DEUX DUOS DE CHRONIQUEURS : L’INCROYABLE HISTOIRE DU FACTEUR CHEVAL !

 

 

 

 

 

 

En programmation des émissions Montréal Pluriel Le Retour animée par Neal Armand du 3 juillet 2019 et du Magazine radio In situ du 10 juillet 2019, un retour par deux duos de chroniqueurs sur le film d’art L’incroyable histoire du facteur Cheval du cinéaste Nils Tavernier et qui concerne un fait vécu, celui d’un dénommé Joseph-Ferdinand Cheval qui a vécu de 1836 à 1924.

Facteur de métier, il s’est consacré toute sa vie et avec une détermination inébranlable à une seule oeuvre, celle de construire sans plans, durant 33 ans et en pierre des champs, un palais monumental et hors norme à Hauterives en France, pour sa fille adorée. Un palais idéal aux yeux de cet artiste, considéré comme un maître de l’art brut, inspiré par son expérience de la nature et une collection de cartes postales d’architecture hindoue et égyptienne.

Pour en savoir plus, écoutez les deux retours ci-bas des duos (Robert Locas /Chantal L’Heureux  et  Pierre Archambault/Chantal L’Heureux) diffusé à Radio Centre-Ville 102,3

UNE FORTE RECOMMANDATION  DE FILM D’ART À VOIR, ENCORE À L’AFFICHE AUX CINÉMAS BEAUBIEN, QUARTIER LATIN ET GUZZO PONT-VIAU LAVAL !

 

 

 

 

 

JUSQU’AU 28 JUILLET 2019 À LA MAISON DES ARTS DE LAVAL : HOMMAGE RENDU À DES OEUVRES MARQUANTES !

L’artiste et commissaire Lisa Tognon propose une exposition réunissant trois femmes qui ont crée des oeuvres marquantes à ses yeux, allant jusqu’à provoquer en elle un tel retentissement, qu’elle aurait voulu les avoir réalisées elle-même, d’où le choix de ce titre d’exposition.

La chroniqueuse Sophie Pardo de l’équipe In situ a vu et photographié pour nous cette exposition lavalloise, en plus de transmettre un compte rendu, dans le cadre de l’édition du Magazine radio In situ  du 10 juillet 2019 diffusé sur les ondes de Radio Centre-Ville, qu’on peut entendre plus bas.

UNE RECOMMANDATION DE NOTRE CHRONIQUEUSE SOPHIE PARDO !

PHOTOS PRISES PAR LA CHRONIQUEUSE SOPHIE PARDO :

COMPTE RENDU TRANSMIS AU MAGAZINE RADIO IN SITU :

SPÉCIAL FESTIVAL FANTASIA À RADIO CENTRE-VILLE, EN PROGRAMMATION DE DEUX ÉMISSIONS !

La 23e édition du Festival Fantasia, qui met de l’avant le cinéma de genre, a débuté jeudi le 11 juillet et se poursuit jusqu’au 1e août 2019. En programmation, 130 longs métrages et 300 courts métrages, dont 90 courts métrages québécois (de ceux-ci, sept sont présentés avant des longs métrages pour donner une visibilité accrue aux cinéastes), en plus de six longs métrages québécois.

Fantasia fait une bonne place au cinéma québécois et se donne un mandat de développement, en réponse à toute une communauté de cinéastes d’ici fort enthousiastes, à travers le volet des Fantastiques week-ends du cinéma québécois et une section répertoire titrée Genre du Pays, un prix Denis Héroux et 50 000 $ accordés au volet québécois en argent et prix.

La chroniqueuse culturelle Chantal L’Heureux a rencontré Rémi Fréchette, nouvellement assigné à la Direction des Fantastiques weekends du Cinéma Québécois. Un cinéaste qui a déjà présenté des films dans le cadre du Festival Fantasia et expérimenté, par conséquent, tout le processus de sélection proposé des plus formateurs. Prochaines séances de projection Fantastiques weekends du Cinéma Québécois au Cinéma du Musée les 26 juillet 2019/vendredi 21h, 27 juillet 2019/samedi 21h45 et 28 juillet/dimanche 15h.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter plus bas l’entrevue diffusée à l’émission Montréal Pluriel Le Retour animée par Neal Armand, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3.  Un festival couvert, dans le cadre des émissions du 17 et 24 juillet 2019 ! La prochaine émission du 24 juillet 2019, sera consacrée à des suggestions de films Fantasia !

 

 

 

 

 

 

JUSQU’AU 21 JUILLET 2019, DANS LE CADRE DU FINA : L’ENVOÛTANT MARCHÉ TOMBOUCTOU À EXPLORER ET APPRÉCIER !

Le Magazine radio In situ du 17 juillet 2019 souligne la 33e édition du Festival International Nuit d’Afrique qui bat son plein jusqu’au 21 juillet 2019, avec un spécial incluant le volet musical de l’émission et des entretiens diffusés.

Plusieurs spectacles sont proposés en salles jusqu’au dimanche 21 juillet, principalement au Théâtre Fairmount, au Ministère et au Club Ballatou et depuis le 16 juillet, le public peut apprécier une programmation musicale  intense à l’extérieur, sur le parterre du Quartier des Spectacles de 17h à 23h.  In situ a donc diffusé des musiques représentatives des spectacles en salle, en plus de diffuser un entretien, accompagné de musique, avec Blaise Le Bamba, qui était en spectacle à l’extérieur mercredi  soir 17 juillet 2019 à 20h.

À ceci s’ajoute le féérique et accueillant Village des Nuits d’Afrique, aussi situé dans l’enceinte du parterre du Quartier des Spectacles,  qui offre des ateliers de danse et de découverte d’instruments de musique en après-midi, des boissons, des mets tropicaux et où on peut aussi visiter l’envoûtant marché Tombouctou. In situ est allé à la rencontre de deux exposants du marché Tombouctou : Mikael Kouanda/Le P’tit coin d’Afrique et Abdoulay Sané.

Pour en savoir plus sur ces exposants, artistes/artisans, voir l’album photo qui suit et vous pouvez écouter plus bas, les entretiens transmis à Radio Centre-Ville 102,3/ la radio de la diversité.

Entretiens avec Mikael Kouanda/Le P’tit coin d’Afrique et Abdoulay Sané.