ALBUM SOUVENIR/JUSQU’AU 22 JANVIER 2022 AU MUSÉE MCCORD STEWART : UNE MISSION SOCIALE ACCOMPLIE PAR LE PHOTOGRAPHE EN RÉSIDENCE MICHEL HUNEAULT, EN PÉRIODE DE PANDÉMIE

En programmation du Magazine radio In situ du 17 septembre 2022 et en rediffusion le 21 janvier 2023, une entrevue avec le photographe en résidence Michel Huneault, à laquelle a participé la commissaire Zoe Tousignant (qui prenait alors depuis peu la relève de la conservatrice sortante Hélène Samson), dans le cadre d’une mission qui lui a été confiée par le Musée McCord Stewart, celle de couvrir les premiers mois de la période critique et historique de la pandémie, en sol montréalais, d’avril à août 2020. L’exposition spéciale, titrée Incipit/Covid-19, se poursuit jusqu’au 22 janvier 2023.

Une exposition spéciale qui se déploie à travers 30 oeuvres et trois projections de photos et de vidéos, totalisant plus de 150 images, réparties selon trois axes de recherche et de création : des photographies de ville, des témoignages individuels, dans le cadre d’une chaîne de portraits de personnes devant les domiciles et l’accès à trois établissements de santé ( Hôpitaux Notre-Dame, Verdun et CHSLD Maimonides ), pour documenter tant le travail du personnel soignant que l’impact du virus sur les patient(e)s et leur famille.

Michel Huneault est un photographe documentaire et un artiste visuel, qui s’intéresse aux traumatismes collectifs avec une approche humaniste et intimiste. Avant de devenir photographe, il a travaillé une dizaine d’années dans le développement international. Il détient une maîtrise de l’Université de Californie à Berkeley et a été élève, en plus d’être assistant, du photographie Gilles Peress de l’agence Magnum. Entre autres prix, il a reçu en 2015, le Dorothea Lange-Paul Taylor aux États-Unis, pour sa couverture sur la tragédie du Lac-Mégantic.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter plus bas, une entrevue avec Michel Huneault et Zoe Tousignant, diffusée sur les ondes de RADIO CENTRE-VILLE 102,3.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Expo Incipit Covid 19 au Musée McCord Stewart jusqu’au 23 janvier 2023.

Le photographe et artiste visuel Michel Huneault, photographié lors de la visite de presse de l’exposition spéciale Incipit covid 19 au Musée McCord Stewart.

ENTREVUE AVEC LE PHOTOGRAPHE MICHEL HUNEAULT ET LA COMMISSAIRE ZOE TOUSIGNANT

Publicité

ALBUM SOUVENIR/JUSQU’AU 15 JANVIER 2023 : IMAGINAIRES SOUVERAINS/ UN ÉVÉNEMENT AUTOMNAL MAJEUR, DANS DEUX LIEUX DE DIFFUSION, REPRÉSENTATIF DE L’ART ACTUEL HAÏTIEN !

La première partie de l’édition du Magazine radio In situ est consacrée à un des événements majeurs de l’automne passé, une exposition en deux lieux de diffusion, à la Maison de la Culture Janine Sutto et à la Galerie Hugues Charbonneau au Belgo, réunissant 15 artistes québécois et canadiens, originaires d’Haïti.

Une exposition qui fait événement et qui capture le regard, car elle présente une nouvelle génération d’artistes nés ou élevés en sol québécois et canadiens et toute l’effervescence de leur production artistique, imprégnée autant de leur vécu dans leur pays d’accueil, que des traditions du pays d’origine.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter plus bas une entrevue avec la commissaire Dominique Fontaine, diffusée sur les ondes de RADIO CENTRE-VILLE 102,3. Elle nous informe sur la situation de cette communauté artistique, qui progresse depuis trois ans, sur l’objectif de cette exposition, les caractéristiques de cette génération d’artistes haïtiens, qui ont une force de frappe artistique et nous présente quelques-uns des artistes sélectionnés, dont des artistes vedettes (Stanley Février et Manuel Mathieu, solidaires du groupe d’artistes) et un hommage postume rendu à une artiste décédée (Gelsy Verna).

UNE FORTE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Une exposition rassembleuse dans deux lieux, à la Maison de la Culture Janine Sutto et à la Galerie Hugues Charbonneau, dans l’édifice Belgo, jusqu’au 15 janvier 2023.

Avec les œuvres de Oski Awoyo, Esther Calixte-Bea, Marie-Hélène Cauvin, Natacha Clitandre, Clovis-Alexandre Desvarieux, Stanley Février, Laurena Finéus, Frantz Patrick  Henry, Manuel Mathieu, Ésery Mondésir, Nou (Stéphane Martelly), Michaëlle Sergile,  Carl-Philippe Simonise, Pascal Smarth et Gelsy Verna. 

Photo représentative de l’exposition collective dans deux lieux, prise lors d’un des deux vernissages le 17 novembre 2022, à la Galerie Hugues Charbonneau, dans l’édifice Belgo (de gauche à droite, l’artiste Clovis-Alexandre Desvarieux, la commissaire de l’événement rassembleur Dominique Fontaine (interviewée par le Magazine radio In situ), le galeriste Hugues Charbonneau et l’artiste Marie-Hélène Cauvin.

ENTREVUE AVEC LA COMMISSAIRE DE L’ÉVÉNEMENT DOMINIQUE FONTAINE :

ALBUM SOUVENIR/JUSQU’AU 15 JANVIER 2023 À LA MAISON DE LA CULTURE NOTRE-DAME-DE-GRÂCE : UNE ARTISTE, ISABELLE DEMERS, INSPIRÉE PAR LES ÉCOSYSTÈMES

En programmation du Magazine radio In situ du 7 janvier 2023, une entrevue avec l’artiste visuelle Isabelle Demers, hautement inspirée par les différents écosystèmes, allant jusqu’à les recréer en galerie. L’artiste présente une exposition titrée La Nuit des Anguilles à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce jusqu’au 15 janvier 2023

Isabelle Demers est domiciliée et oeuvre à Québec. Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, elle s’adonne à la pratique du dessin, de la sculpture et de l’installation, en plus de réaliser des oeuvres d’art public depuis 2017, au sein du duo Demers Ménard. Elle est représentée par la Galerie.a à Québec depuis le 25 octobre 2021.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter l’entrevue plus bas, diffusée sur les ondes de RADIO CENTRE-VILLE 102,3. isabelle Demers nous présente ses sources d’inspiration, en particulier la nature végétale et animale, les médiums et techniques explorés, en particulier la pyrogravure. Elle commente son exposition et nous informe sur ses oeuves d’art public.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Une expsosition à apprécier à la Maison de la Culture Notre-Dame-de-Grâce jusqu’au dimanche 15 janvier 2023.

L’artiste visuelle Isabelle Demers, photographiée lors du vernissage de son exposition

ENTREVUE AVEC ISABELLE DEMERS DIFFUSÉE AU MAGAZINE RADIO IN SITU :

ALBUM SOUVENIR JUSQU’AU 15 JANVIER 2023 : DES OEUVRES DE L’ICONIQUE YAYOI KUSAMA PRÉSENTÉES À LA FONDATION PHI, À L’OCCASION DES 15 ANS DU LIEU DE DIFFUSION !

Dans le cadre de l’édition du Magazine radio In situ du 17 décembre 2023, une entrevue spéciale du chroniqueur Pierre Archambault de l’équipe In situ, sur la réputée Yayoi Kusama et sur l’exposition qui lui est consacrée actuellement à la Fondation PHI, soulignant en grand les 15 ans de la Fondation PHI pour l’art contemporain, établie dans le Vieux-Montréal.

Pierre Archambault s’est entretenue avec Cheryl Sim, à la direction générale de la Fondation PHI et commissaire des expositions. Une première exposition individuelle de l’artiste au Québec, titrée Dancing Lights, that Flew up to the Universe (Un ballet de lumières envolés dans l’espace), qui se poursuit jusqu’au 15 janvier 2023.

Le travail exploratoire de l’artiste multidisciplinaire, ludique et haut en couleurs, son obsession pour les motifs et petits points à répétition, ses interrogations sur la présence humaine dans le monde et dans l’univers, voire sa fascination pour la nature et les constellations, ses questions soulevées sur le statut de la femme et de l’artiste, en ont fait une artiste pionnière et très populaire, reconnue internationalement et toujours à l’oeuvre, à son âge avancé de 93 ans.

L’exposition en format réduit, dû à l’espace du lieu de diffusion, présente trois de ses fameuses citrouilles en bronze, deux nouvelles salles d’observation avec miroirs, une sélection de peintures et deux cubicules nommés Infinity Mirrored Rooms, parcelles d’espace qui émerveillent (voir la photo qui suit). À noter, que le fondation présente deux des vingt cubicules immersifs, en circulation dans le monde entier. Tout un cadeau offert au public et que s’offre l’établissement, à l’occasion de ses 15 ans. Une exposition gratuite malheureusement victime de la popularité de l’artiste et qui n’aura pu être aussi accessible que souhaité, au grand public.

Pour en savoir plus sur l’artiste et l’exposition en cours, vous pouvez écouter plus bas, l’entrevue en direct diffusée sur les ondes de RADIO CENTRE-VILLE 102,3 le 17 décembre 2022.

Yayoi Kusama/Dancing Lights that Flew Up to the Universe

Jusqu’au 15 janvier 2023 à la Fondation PHI, 451 et 465 rue Saint-Jean, Vieux-Montréal

Photo Fondation PHI de l’artiste Yayoi Kusama
Photo In situ réalisée lors de la visite de presse.

Entrevue du chroniqueur Pierre Archambault, de l’équipe In situ, avec Cheryl Sim, Directrice générale de la Fondation PHI pour l’art contemporain et commissaire de l’exposition Yayoi Kusama/Dancing lights that flew up to the universe jusqu’au 15 janvier 2023.

JUSQU’AU 13 JANVIER 2023 : UN PROJET D’ART POSTAL D’AMPLEUR ET RASSEMBLEUR, À APPRÉCIER À LA GALERIE BBAM

En programmation du Magazine radio In situ du 17 décembre 2022 et à l’occasion du temps des fêtes, une entrevue avec l’artiste Courtney Clinton qui présente l’aboutissement d’un long processus de groupe, dans le cadre d’un projet d’art postal interactif, rassembleur et d’actualité, titré Post(e)-monuments à la Galerie BBAM jusqu’au 13 janvier 2023.

Il s’agit d’un exposition spéciale qui a réuni 24 artistes, durant 12 semaines et qui a permis de réaliser 288 oeuvres d’art, crées à partir de cartes postales, avec l’image d’un monument illustré par Courtney Clinton, transmises chaque semaine.

Les artistes donnaient suite, à l’endos de chaque carte postale, en créant leur propre oeuvre, fruit de leur production et de leur réflexion, sur la question des communautés et la notion d’espaces partagés. Le groupe d’artistes était représentatif de la communauté artistique montréalaise et incluait des participant(e)s issus de la diversité. Ces différentes expériences au plan de la parole, du récit et de l’esthétique ont convergé en une oeuvre d’art collective, présentée sous forme d’installation d’ampleur.

Vous pouvez écouter plus bas une entrevue avec l’artiste relative à l’histoire du projet, le choix de la thématique très sensible du monument, le processus de réalisation de l’exposition en collectif, avec le soutien du Centre d’artistes L’Imprimerie et l’exposition en cours à la Galerie BBAM qui se poursuit jusqu’au 13 janvier 2023. Une exposition collective qui a fait l’objet de plusieurs présentations au Centre d’artistes L’Imprimerie, à la galerie BBAM et qui se termine d’ailleurs par un finissage ce vendredi 13 janvier 2023 de 18h à 21h.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Galerie BBAM, 808 rue Atwater, Montréal

Finissage 13 janvier 2023 de 18h à 21h

ARTISTES PARTICIPANT(E)S :

Agathe Dessaux, Asia Mason, Aysha White, Carla Rubeo, Caroline Fortin, Catherine Barnabé, Colette Campbell Moscrop, Crystal Chan, Cynthia Van Frank, Daniel Jervis, Danyelle Orwick, Hadi Jamali, Jacob le Gallais, Kaia’tanó:ron Dumoulin Bush, Kayla Breaker, Kyle Kaientó:ton Williams, Marguerite Reyes, Marven Clerveau, Maude Tapin, Oxana Solovyeva, Reihan Ebrahimi, Sarah Haddad, Tati Tung, Tong Shen

Ci-haut : Deux des cartes postales réalisées par Courtney Clinton, transmises aux 24 artistes, ayant participé au projet d’art postal.

Courtney Elizabeth Clinton, interviewée par le Magazine radio In situ et sa charmante petite fille, photographiées devant les installations d’art postal à la Galerie BBAM.

Entrevue de Courtney Clinton diffusée le 17 décembre 2022 sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3 :

ALBUM-SOUVENIR : UNE EXPOSITION RÉTROSPECTIVE SUR LA CONTRIBUTION MAJEURE DU COUPLE D’ÉMAILLEURS SUR CUIVRE DE PASSILLÉ-SYLVESTRE !

En programmation du Magazine radio In situ du 1e octobre 2022, une entrevue avec Bruno Andrus, historien de l’art, enseignant, artiste et commissaire de l’exposition rétrospective consacrée à la contribution majeure du couple d’artisans autodidactes De Passillé Sylvestre au développement des métiers d’art au Québec. Cette entrevue de fond a aussi été rediffusée partiellement le 31 décembre 2022, à l’approche de la fin de l’exposition, titrée De Passillé Sylvestre/Émailleurs d’art, au Musée des Métiers d’Art du Québec, jusqu’au 11 janvier 2023 .

Le duo De Passillé Sylvestre s’est démarqué par leurs expérimentations et leurs innovations, en émaillage sur cuivre, sur l’argent et sur l’or, mais aussi par leur exploration de différentes disciplines, telles que la mode, en particulier le bijou féminin, le design d’intérieur et l’architecture. Ils représentent encore maintenant un modèle d’entreprise en ayant pu allier des pratiques artisanales, artistiques et industrielles. Le couple a en fait personnifier les aspirations québécoises, à cette époque, d’entrer dans une phase de modernité.

Vous pouvez écouter plus bas une entrevue avec le commissaire Bruno Andrus, qui nous présente l’histoire de ce couple mythique, les différentes étapes de leur carrière, leur apport au milieu des métiers d’art, ainsi que l’exposition d’intérêt présentée, son processus de réalisation de longue haleine, avec la collaboration des étudiants de l’École du Louvre en 2019 et le catalogue . Une occasion de redécouvrir leur parcours de créateurs et d’entrepreneurs audacieux, tombé quelque peu dans l’oubli, après un long voyage en fin de carrière.

UNE FORTE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Le MUMAQ est situé au 615 Avenue Sainte-Croix, Saint-Laurent.

Entrevue avec Bruno Andrus, commissaire de l’exposition de Passillé Sylvestre/Émailleurs d’art au MUMAQ jusqu’au 11 janvier 2023 et diffusée sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3 :

JUSQU’AU 1ER JANVIER 2023 À LA TOHU : UN SPECTACLE QUI ENCHANTE, CELUI D’ACROBUFFOS, TITRÉ AIR PLAY !

En programmation du Magazine radio In situ du 17 décembre 2022, un compte rendu élogieux du chroniqueur Pierre Archambault sur le spectacle Air Play à la Tohu, jusqu’au 1e janvier 2023.

Un spectacle, décrit comme un poème visuel sans parole, qui émerveille et qui ne peut que ravir autant les petits que les grands enfants. Le duo d’artistes de cirque, Acrobuffos, qui réunit Seth Bloom et Christina Gelsonne, fait halte à Montréal, après une tournée dans plusieurs pays.

Un spectacle original, qui s’avère être l’aboutissement de tout un processus d’expérimentations, à partir de la puissance de l’air, du mouvement, de la technologie et de simples matériaux, transformés en objets éblouissants, avec la collaboration du sculpteur cinétique Daniel Wurtzel. À cette magie qui opère de tableau en tableau, s’ajoute la participation du public captivé, en cours de spectacle, qui procure des moments chaleureux inoubliables, bienvenus en cette période des fêtes.

Une forte recommandation du Magazine radio In situ !

Photo du spectacle prise par In situ

COMPTE RENDU DE PIERRE ARCHAMBAULT, DE L’ÉQUIPE IN SITU, DIFFUSÉ LE SAMEDI 17 DÉCEMBRE 2022 :

ALBUM SOUVENIR/JUSQU’AU DIMANCHE 18 DÉCEMBRE 2022 : UN SOLO INTIMISTE CONSACRÉ À LA PHOTOGRAPHE RAYMONDE APRIL AU 1700 LA POSTE

En programmation du Magazine radio In situ du 8 octobre 2022, une entrevue avec la photographe Raymonde April qui présente une exposition d’une centaine de photographies, titrée Traversée, retraçant le parcours de l’artiste entre 1974 à 2022.

Une pratique photographique qui se situe au carrefour du documentaire, de l’autobiographie et de la fiction et qui s’intéresse à des thématiques d’intimité et de mémoire, ainsi qu’à des approches narratives et de fragmentation. Les oeuvres sont réunies selon trois axes, pour explorer l’idée de la traversée : la temporalité, l’espace géographique et le regard sur les autres et soi-même. Des photos prises principalement au Québec et à Mumbaï en Inde.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter l’entrevue ci-bas avec le photographe Raymonde April, diffusée sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3

JUSQU’AU 15 DÉCEMBRE 2022 AU MARCHÉ BONSECOURS : UNE MUSE À L’HONNEUR !

L’occasion nous est donnée actuellement de revoir les photographies fort inspirées d’une dame âgée de 107 ans, prises par la photographe portraitiste Justine Latour,

La dernière édition du l’événement du World Press Photo a fait place à une section surprenante et réjouissante au deuxième étage, consacrée à une série de photos et d’archives de cette muse, que représente madame Claire Sigouin.

Dans le cadre de l’émission du 10 septembre 2022 et d’un spécial World Press Photo, le Magazine radio In situ a diffusé une entrevue avec Justine Latour réalisée lors de la visite de presse. La photographe nous fait d’abord un portrait élogieux cette dame centenaire, nous informe de plus du processus de réalisation de cette série de photos, qui origine d’un livre sur dix centenaires québécois, titré Vivre Cent Ans. Enfin, en clôture de l’entretien, un survol de la pratique artistique de Justine Latour.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

ENTREVUE AVEC LA PHOTOGRAPHE PROTRAITISTE JUSTINE LATOUR, DIFFUSÉE SUR LES ONDES DE RADIO CENTRE-VILLE 102,3

PROLONGATION JUSQU’AU 16 DÉCEMBRE 2022, DU FILM IMMERSIF ÉCOSYSTÈMES, EN MILIEU SOUS-MARIN, PROJETÉ DANS LE DÔME À LA SAT

En programmation du Magazine radio In situ du 5 novembre 2022 et en rediffusion le 3 décembre 2022, un compte rendu de Pierre Archambault de l’équipe In situ, au sujet du film immersif Écosystèmes, projeté dans le dôme de la Société d’Arts Technologiques, qui explore le paysage sonore de l’univers sous-marin.

Le compositeur Maxime Dangles a été invité à créer une nouvelle musique à partir de sons sous-marins en milieu polaire, fournis par une équipe de chercheurs en écologie maritime ( Le Laboratoire international Be BEST franco-québécois ), souhaitant expérimenter un projet alliant art et science, avec l’expérimentation d’un dispositif de son spatialisé (Meyer 24.4 points actifs de diffusion, commandé par interface audio-numérique), qui permet l’immersion sonore.

Il en résulte un film d’animations immersif fascinant titré Écosystème, fruit d’une longue résidence, réalisé en collaboration avec l’artiste visuel et designer Dylan Côté, basé à Paris.

Vous pouvez écouter plus bas, le compte rendu de Pierre Archambault, de l’équipe In situ qui a assisté à la première.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Photo de l’échange avec le compositeur de la musique du film Maxime Dangles, lors de la première du film immersif Écosystèmes à la SAT

Retour du chroniqueur Pierre Archambault sur le films Écosystèmes diffusé à Radio Centre-Ville 102,3 le 5 novembre 2022 :

%d blogueurs aiment cette page :