L’émission de la semaine que vous pouvez écouter ne différé jusqu’au 22 mai 2021

Cette liste est une présentation de Georges Laoun/Opticien et d’Urgel Bourgie/Athos, commanditaires significatifs du Magazine radio In situ, diffusé à Radio Centre-Ville 102,3 

image.png

Et contribuez à la CAMPAGNE DE FINANCEMENT de Radio Centre-Ville en cours jusqu’au 31 mai 2021 (Cliquez sur le logo ci-bas La grande rénovation pour faire un don)

MAGAZINE RADIO IN SITU
SAMEDI 15 MAI 2021 :
ÉMISSION :

-12h-13h : Magazine radio In situ dédié aux arts visuels, de même qu’aux disciplines connexes et animé par Chantal L’Heureux, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3 (à la technique, Robert Locas), en programmation : une entrevue de Lila Maître avec l’artiste Julie Ouellet, à l’occasion de son exposition titrée Les chemins éphémères au 1700 La Poste jusqu’au 18 juillet 2021 et un entretien avec Marianne Chevalier, au sujet de son exposition intitulée La déambulation des sauvageonnes somptueuses à la Maison Culturelle et Communautaire de Montréal-Nord jusqu’au dimanche 16 mai 2021;

PHOTO : Marianne Chevalier, aussi invitée au Magazine radio In situ et l’agente de développement culturel Claire Acélie Sénat, devant une des œuvres présentées à la Maison Culturelle et Communautaire Montréal-Nord jusqu’au dimanche 16 mai 2021;
PHOTO : Julie Ouellet photographiée devant une de ses œuvres exposées au 1700 La Poste jusqu’au 18 juillet 2021et invitée au Magazine radio In situ;

L’ÉMISSION DE LA SEMAINE QUE VOUS POUVEZ ÉCOUTER EN DIFFÉRÉ JUSQU’AU 15 MAI 2021:

Cette liste est une présentation de Georges Laoun/Opticien et d’Urgel Bourgie/Athos, commanditaires significatifs du Magazine radio In situ, diffusé à Radio Centre-Ville 102,3 

image.png

Et contribuez à la campagne de financement de Radio Centre-Ville en cours jusqu’au 31 mai 2021 (Cliquez sur le logo ci-bas La grande rénovation pour faire un don).


SAMEDI 8 MAI 2021 :
ÉMISSION :

-12h-13h : Magazine radio In situ dédié aux arts visuels, de même qu’aux disciplines connexes et animé par Chantal L’Heureux, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3 (à la technique, Robert Locas), en programmation : des suggestions à profusion d’expositions à visiter en galeries et aux Maisons de la culture Claude Léveillé/Plateau Mont-Royal, recommandées par un trio de chroniqueurs Pierre Archambault, Lila Maître (qui s’est rendue cette semaine dans le quartier de La Petite-Italie et ses environs) et Chantal L’Heureux;

EXPOSITIONS COMMENTÉES PAR PIERRE ARCHAMBAULT, QUI PROPOSAIT UNE TOURNÉE DE HUIT EXPOSITIONS :

-Jean-Sébastien Denis, Réassemblage, Maison de la Culture Plateau Mont-Royal, jusqu’au 30 mai 2021;

-Wanda Koop et Oli Epp, Galerie Blouin Division, jusqu’au 15 mai 2021;

-Ludovic Boney, installation NSPSLL !, Galerie Pierre-François Ouellette, jusqu’au 29 mai 2021;

-Alexis Lavoie, Décadences, Maison de la Culture Claude Léveillé, jusqu’au 30 mai 2021;

-Véronique Duplain, Selfie Projet, 8e éd., Arsenal, date de fin d’exposition à venir;

-Jean-Michel Othoniel, Noeuds Sauvages, Arsenal, jusqu’au 9 mai 2021;

-Michel Goulet, Les délices du langage, Galerie Simon Blais, jusqu’au 1e mai 2021;

EXPOSITIONS COMMENTÉES PAR LILA MAÎTRE, QUI PROPOSAIT UNE TOURNÉE DE TROIS LIEUX D’ EXPOSITIONS, DANS LA PETITE-ITALIE ET SES ENVIRONS :

-Digitizing Indigeneity de Preston Buffalo, expo multimédia + Chi-Miigwech, de Nico Williams, oeuvres perlées + Unravelling, expo collective de costumes et photos + Golden Frequencies, expo collective de photos, célébration de l’art culturel noir, quatre expos à la Galerie Never Apart, jusqu’au 26 juin 2021;

-Marc Leduc, Galerie Robert Poulin, date de fin d’expo à venir;

-Expo collective d’encan (By Dealers) de qualité muséale, Galerie Lacerte; l’encan débutait samedi dernier, pour se poursuivre durant tout le mois de mai 2021;

EXPOSITIONS RECOMMANDÉES PAR CHANTAL L’HEUREUX :

-Karine Demers, Tes mots/Mes mains, Salle de diffusion Parc-Extension (lieu de diffusion extérieur faisant partie du réseau de la maison de la culture Claude Léveillé), jusqu’au 15 août 2021;

-Serge Clément, Écrans et Réseaux, Galerie Simon Blais, jusqu’au 19 juin 2021;

jusqu’au 1e mai 2021au lieu de diffusion projet casa : une exposition empreinte de la vision de l’artiste multidisciplinaire rad hourani

Dans le cadre de l’édition du Magazine radio In situ du 24 avril 2021, qui faisait place à des recommandations d’expositions en galeries à visiter, le chroniqueur Pierre Archambault, nous présente l’exposition titrée Royaume du réputé créateur et artiste multidisciplinaire Rad Hourani , reconnu à l’international. Celui-ci invite le public à plonger dans son univers sans limite, au lieu de diffusion Projet Casa jusqu’au samedi 1e mai 2021

À travers cette exposition alliant art, film, danse et costume, Rad Hourani propose une réflexion sociale qui met de l’avant la neutralité, comme nouvelle vision universelle.

À voir sur place, différentes séries d’oeuvres : des drapeaux crées avec des tissus récupérés et nobles , desquels émergent une ferveur révolutionnaire, des portraits de grand format, des sculptures de textiles évocatrices, à la fois humaines et anonymes, nommés Robots, qui ont pour effet de renvoyer le spectateur à son humanité et de créer un contraste avec l’intelligence artificielle, perçue comme menaçante.

Ces différentes séries d’oeuvres prennent tout leur sens, en visionnant la performance vidéo, qui donne vie aux toges de la collection couture unisexe exposées. L’artiste use de la danse s’apparentant au rituel, de l’application de principes architecturaux et l’exploration du mouvement, pour créer un effet libérateur.

Pour en savoir plus sur l’exposition et le parcours du créateur, vous pouvez écouter plus bas le compte rendu diffusé à Radio Centre-ville 102,3

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

La galerie est située au 4351, Avenue de l’Esplanade, Montréal;

Accès sur RV Eventbrite.

Compte rendu du chroniqueur Pierre Archambault sur l’exposition Royaume de Rad Hourani :

JUSQU’AU 30 AVRIL 2021 : DERNIERS JOURS POUR APPRÉCIER LA 13E ÉDITION HYBRIDE DU FESTIVAL ART SOUTERRAIN !

L’émission du Magazine radio In situ du samedi 17 avril 2021 a fait place à la 13e édition hybride du Festival Art Souterrain, à l’occasion du début du volet physique de l’événement du 10 au 30 avril 2021, qui s’ajoute au volet virtuel, en cours depuis le 20 février 2021 et pour une deuxième année, en période de pandémie. Cette émission incluait un entretien avec le directeur général de l’événement Frédéric Loury et un compte rendu d’exposition par un duo de chroniqueurs (Lila Maître et Pierre Archambault).

En outre, l’émission du mercredi 17 février 2021 a diffusé une entrevue avec une des deux commissaires de l’événement Nathalie Bachand, à l’approche de l’ouverture du volet virtuel du festival le 20 février 2021.

Le thème de l’édition ci-haut désigné, suscite tout un questionnement sur une chronométrie de plus en plus rapide qui s’impose à nous, dicte nos choix de vie et de relations, sous l’influence d’une société techno-économique et capitaliste. Un conditionnement dont on prend conscience de plus en plus, avec ce ralentissement observé depuis un an, dans le contexte de la pandémie.

Cette année, le Festival Art Souterrain avait prévu de présenter 31 artistes sélectionnés par deux commissaires : cinq par Nathalie Bachand, basée à Montréal et huit par Dulce Pinzon, commissaire mexicaine invitée. Cette dernière vit et travaille à Pueblo Mexico et à New York. Elle se décrit comme une commissaire engagée et inspirée par les thèmes de l’identité, le sentiment de nostalgie, les insatisfactions de la collectivité au plan politique et culturel,

Une 13e édition qui a du beaucoup adapter son volet physique au contexte de la pandémie et réduire l’étendue de l’exposition à trois trajets au lieu de six, comme pour les éditions passées. Le parcours proposé se limitant cette année au Palais des congrès, au Centre de Commerce Mondial de Montréal et à la Place Victoria. Dans le cas du CCM et de la Place Victoria, les heures sont limitées (de 8h jusqu’à 17h) et ces lieux ne sont ouverts que du lundi au vendredi . Le nombre d’activités planifiées a dû aussi être revu à la baisse, en raison des mesures sanitaires en vigueur.

Il reste tout de même une quinzaine d’oeuvres à visiter, accessibles au public, qui valent le déplacement et qui procurent une grande satisfaction, en cette période de mesures sanitaires, laissant peu place aux manifestations artistiques. Frédéric Loury nous a d’ailleurs confié qu’il a lutté pour maintenir cette édition écourtée et limitée, avant tout pour soutenir la communauté artistique, affectée par la pandémie. Les oeuvres accrochées, mais non accessibles seront présentées virtuellement au public le 1e mai 2021 (plus d’infos à venir).

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter plus bas les deux entrevues diffusées à Radio Centre-Ville 102,3

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

Entretien avec Frédéric Loury et retour avec un duo de chroniqueurs sur l’exposition :

PHOTO : Frédéric Loury, fondateur et directeur-général du Festival Art Souterrain;

Entrevue avec la commissaire Nathalie Bachand :

l’auteure et commissaire Nathalie Bachand invitée au Magazine radio In situ

Photos de trois des oeuvres commentées par le duo de chroniqueurs de l’équipe In situ :

l’ÉMISSION DE LA SEMAINE QUI PEUT ETRE ÉCOUTÉE EN DIFFÉRÉ JUSQU’AU 1E MAI 2021:

Cette liste est une présentation de Georges Laoun/Opticien et d’Urgel Bourgie/Athos, commanditaires significatifs du Magazine radio In situ, diffusé à Radio Centre-Ville 102,3 

image.png

Et contribuez à la campagne de financement de Radio Centre-Ville en cours jusqu’au 31 mai 2021 (Cliquez sur le logo ci-bas La grande rénovation pour faire un don)

ÉVÉNEMENTS ARTS VISUELS FIN DE SEMAINE DU 19 AVRIL AU 25 AVRIL 2021 (PRISE 1) :

SAMEDI 24 AVRIL 2021 :

ÉMISSION :

-12h-13h : Magazine radio In situ dédié aux arts visuels, de même qu’aux disciplines connexes et animé par Chantal L’Heureux, sur les ondes de Radio Centre-Ville 102,3 (à la technique, Robert Locas), en programmation : un quintet de chroniqueurs de l’équipe In situ nous font des recommandations d’expositions à voir en galerie au Belgo (Galerie Roger Bellemarre, SBC Galerie et ARPRIM), au Projet Casa (Rad Hourani/Royaume jusqu’au 1e mai), au Centre Phi (Expo Trois Mouvements au Centre Phi jusqu’au 5 mai 2021), au MUMAQ(la nouvelle expo sur la rétrospective de Paulette-Marie Sauvé titrée Vibrations sur fil 21, au MUMAQ), avec la participation de Lila Maître, Pierre Archambault, Chantal L’Heureux, Lena Ghio et Robert Locas;

PHOTO : Une image du film faisant partie de l’exposition Royaume de Rad Hourani, au lieu de diffusion Projet Casa jusqu’au 1e mai 2021;

jusqu’au 24 avril 2021 : un déploiement d’oeuvres PERCUTANTES soulignant les 25 ans de la galerie art mûr !

En programmation du Magazine radio In situ du 17 février 2021, un compte rendu de Lila Maître de l’équipe In situ, sur une exposition spéciale et rassembleuse, organisée à l’occasion du 25e anniversaire de la Galerie Art Mûr et titrée Terra Nova/Regard sur le présent et le futur.

Une exposition d’ampleur , réunissant 42 artistes, qui suscite un questionnement sur les différents aspects de notre vie humaine et de notre avenir, en regard de la notion du territoire. Et pour ce faire, chaque artiste expose sa propre vision du monde.

Pour en savoir plus, voir l’album photos et vous pouvez écouter plus bas, la chronique de Lila Maître, diffusé à Radio Centre-Ville 102,3, commentant l’exposition et nous informant de sa sélection d’oeuvres,

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

La Galerie Art Mûr est située au 5826 rue St-Hubert, Montréal.

UN CINÉASTE ÉPRIS DE L’OEUVRE DE SERGE JONGUÉ

En programmation du Magazine radio In situ du 19 août 2020, une entrevue avec le cinéaste Carlos Ferrand, au sujet de son film Jongué/Carnet nomade présenté dans le cadre des Rencontres Internationales du Documentaires de Montréal, dont le point de départ est la rencontre vibrante du cinéaste avec l’oeuvre de Serge Emmanuel Jongué dans un lieu de diffusion : la Maison de la Culture Côte-Des-Neiges.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est jongue-affiche-v8-ridm-500x750-1.jpg

Un film introspectif qui nous transporte dans l’univers, les réflexions et le vécu émotif trouble de ce photographe, écrivain, voyageur Serge Emmanuel Jongué, né en 1951 à Aix-en-Provence (France) d’un père guyanais et d’une mère polonaise, ayant émigré au Québec en 1975. Une oeuvre imprégnée de la quête de ses origines familiales qui l’obsèdent, mais aussi de la quête de mémoire des peuples colonisés, jusqu’à son décès .à un trop jeune âge en 2006.

L’entrevue nous informe sur le processus d’immersion du cinéaste et de son équipe dans l’univers de Serge Emmanuel Jongué, sur le processus de réalisation artisanale du film, épousant la démarche du photographe/écrivain, sur la construction du film, qui intègre une chronologie des événements de la vie de l’artiste , pour se terminer avec un échange sur le parcours du cinéaste.

Cette entrevue est rediffusée (voir le lien plus bas), à l’occasion d’une autre projection spéciale du film ce dimanche 28 mars 2021 13h à la Cinémathèque Québécoise, en présence du réputé Frantz Voltaire.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZINE RADIO IN SITU !

JUSQU’AU 28 MARS 2021 : UNE 39E ÉDITION VIRTUELLE RASSEMBLEUSE/SPÉCIAL FIFA AU MAGAZINE RADIO IN SITU :

Devenue une véritable tradition printanière au Magazine radio In situ,  la couverture du Festival International du Film sur l’Art propose habituellement une entrevue et des recommandations de films transmises par plusieurs membres de l’équipe de chroniqueurs/ses. Cette année, le Magazine radio In situ n’a pas fait exception et a consacré deux émissions, celles des samedis 13 et 20 mars 2021, à la 39e édition virtuelle du Festival International du Film sur l’Art, qui bat son plein jusqu’au dimanche 28 mars 2021.

 

Au programme, une avalanche de 249 films en provenance de 41 pays et différentes expériences proposées, à travers des cartes blanches offertes à des artistes, organismes et institutions; une section FIFA expérimental programmée par Nicole Gingras, qui a été invitée au Magazine radio In situ; une section vidéoclips/interactive regroupant six oeuvres web crées par des artistes  basés au Québec ou qui ont été de passage au Québec, réunies sous le titre Vagues; des entrevues réalisée par le FIFA diffusées chaque jour;  À voir de plus, le projet FIFA interactif Le Magasin, crée en collaboration avec l’Usine C, avec en toile de fond, le déclin observé de l’activité  commerciale et des rapports sociaux. À noter, que deux films ont été projetés en salle, sur invitation seulement, cette année : le film d’ouverture Beijing Spring et la film Vagues.

Ce projet théâtre FIFA interactif n’est toutefois pas inclus dans le passeport du 39e FIFA, au coût abordable de 39,99 $. Cette année, il n’est donc pas possible d’acheter des billets à l’unité, ce qui peut comporter certains inconvénients.


Mais le coeur du festival est certainement la sélection de films annuelle, d’où ce choix de faire place à nombre de recommandations de films, avec la participation d’une bonne partie de l’équipe In situ et d’interviewer une des personnes à la programmation, Nicole Gingras, responsable du FIFA  expérimental, qui présente 36 oeuvres, réparties dans 6 programmes. Cette année, le FIFA souligne  de plus le 50e anniversaire d’une institution du milieu arts visuels et du cinéma, avec la participation du cinéaste de renom Luc Bourdon. Il s’agit du Centre d’artistes Vidéographe, voué à la recherche et à la diffusion de l’image en mouvement à Montréal.

Nicole Gingras collabore avec le Festival International du Film sur l’Art depuis 2003. Elle est aussi commissaire indépendante, chercheuse, auteure, chargée d’enseignement à la maîtrise à l’Université de Concordia à partir de 2005. Elle a crée les Éditions Nicole Gingras spécialisées dans le livre d’artiste en 1996, en plus d’avoir fondé en 2002, le collectif Productions Minute en arts médiatiques. Les intérêts de Nicole Gingras gravitent autour des thèmes du temps, des traces, de l’espace, de l’écoute, la mémoire, du processus de création; l’image visuelle, sonore et textuelle, l’art sonore, l’art cinétique, la vidéo, les pratiques exploratoires.

Deux segments diffusés à Radio Centre-Ville 102,3 que vous pourrez écouter plus bas.

Voici de plus les choix de films recommandés pour chacun des participants à l’émission spéciale du 20 mars 2021 :

Recommandations de films sélectionnés par Lena Ghio :
*Modigliani et ses secrets
*Betty Boop Forever
*Vatican, La cité qui voulait devenir éternelle
Recommandations de film sélectionnés par Lila Maître :
*The Vasulca Effects
*La grande marche des petites choses
*Soldier’s stories : From Irak and Afghanistan/The process artist’s        ( court métrage)
Recommandations de films sélectionnés par Sophie Pardo :
*Beijing Spring/Film d’ouverture
*Akeji/The breath of the mountain
*En bonne compagnie, chez les grandes personnes de Boromo
*Henrie Glassie Field Work
Recommandations de films sélectionnés par Chantal L’Heureux :
*Art in the twenty-first century : Borderlands du duo de cinéastes Ava Wiland et Rafaël Solozar Morena, qui concerne entre autres l’artiste vedette montréalais Rafael Lozano-Hemmer;
*Le Louve déménage du duo de cinéastes : Agnès Molia et Mikaël Lefrançois;
*Les frères Morozov, célèbres mécènes et collectionneurs
*Très courts métrages vus, appréciés et proposés : In Plain Air/16 min., À mains nues (avec le peintre Pierre Bellemarre)/8 min., Créer à quatre mains/4 min., Au-delà du visible/5 min., Chute libre de Dana Gingras/9 min(film déjà projeté à la SAT);
Recommandations de films sélectionnés par notre doyen Pierre Archambault :
*Frank LLoyd Wright/The  Phoenix from the Ashes
*L’Atelier 205/Cécile Le Talec (court métrage)
*L’amour à l’oeuvre/Claude Cahun et Marcel Moore (court métrage)
*La tentation du réel
*Homecoming/Marina Abramovic and her children

Émission du Magazine radio In situ qui propose des recommandations de films, dans le cadre de la 39e édition du FIFA :

Entrevue avec Nicole Gingras, programmatrice du FIFA expérimental depuis 2003 :

L’ÉVÉNEMENT ILLUMI PROPOSE UNE AUTRE PROLONGATION JUSQU’AU 13 MARS 2021 !

Au programme du Magazine radio In situ du 25 novembre 2021,  un retour avec un trio de chroniqueurs sur  ILLUMI, alors un des rares événements culturels sécuritaires et accessibles au public Au moment où la compte rendu a eu lieu,  cette féérie de lumières, déployée à Laval, devenait un véritable antidote à la grisaille de novembre.

Cette deuxième édition de ILLUMI, présenté par Cavalia, a d’abord ouvert son parcours aux voitures.  À l’approche des fêtes, les visiteurs ont pu commencer à visiter le site à pied. L’événement a remporté un tel succès, qu’il a été plusieurs fois prolongé. Le dernier avis extensionne l’événement jusqu’au 13 mars 2021.

Illumi est un événement pour toute la famille à grand déploiement qui présente 18 tableaux stimulant l’oeil de toutes parts, 20 millions d’ampoules et 30 000 structures éblouissantes, dans le cadre d’un parcours de 3 km, qu’on aurait apprécié faire à pied au moment de la visite le 23 novembre dernier.  Une série de tableaux lumineux, dont plusieurs empreints de poésie, qui sont un ravissement pour les yeux et le coeur.

Pour en savoir plus, voir l’album photos et vous pouvez écouter plus bas le compte rendu de Pierre Archambault, Robert Locas et Chantal L’Heureux diffusé à Radio Centre-Ville, renseignant sur les différents tableaux qui émerveillent pour la plupart. Le retour inclut de plus des commentaires sur l’événement, afin de préparer le public à la visite.

UNE RECOMMANDATION DU MAGAZNE RADIO IN SITU !

Adresse : 2805 boulevard du Souvenir à Laval (en bordure de l’autoroute 15)

Navettes spéciales offertes par la Société de Transport de Laval, partant du métro Montmorency jusqu’au site d’Illumi pour les visiteurs à pied.

Retour sur ILLUMI par Pierre Archambault, Robert Locas et Chantal L’Heureux :

TOUTE LA LUMIÈRE SUR LE PROJET D’AFROMUSÉE QUI SERA LANCÉ EN JUILLET PROCHAIN !

 

 

 

 

En programmation du Magazine radio In situ du 24 février 2021 et pour souligner le mois de l’Histoire des Noirs,  une entrevue avec Mushagalusa Chigoho, à la direction de L’Espace Mushagalusa, aussi fondateur de ce lieu de diffusion et lauréat de l’édition 2021 du Mois de l’Histoire des Noirs, à propos du projet d’Afromusée qui sera lancé en juillet prochain. Le premier de deux articles du Magazine In situ concernant le projet de créer un musée africain local.

Un rêve de fonder un musée africain poursuivi par plusieurs depuis des décennies, dont notre invité Mushagalusa Chigoho, qui travaille à réaliser ce rêve, en procédant par étapes, avec l’aide d’un conseil d’administration hautement concerné, d’abord en créant un musée virtuel, qui aura tout de même pignon sur rue à Montréal, à l’Espace Mushagalusa.

L’entrevue avec Mushagalusa Chigoho nous informe sur la genèse  de ce projet, la spécificité, la mission et le processus de concrétisation de ce musée. Il nous donne de plus les dernières nouvelles sur les projets stimulants qui font de l’Espace Mushagalusa un endroit incontournable pour découvrir, partager et échanger sur la culture africaine.

L’Espace Mushagalusa est localisé au : 533 Ontario Est, suite 100, Montréal(Québec), H2L 1N8, Canada, Tél.: 1(514)649.3898

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrevue spéciale de In situ avec Mushagalusa Chigoho :

 

%d blogueurs aiment cette page :