ALBUM SOUVENIR À L’OCCASION DU PREMIER ANNIVERSAIRE DU NOUVEAU PAVILLON POUR LA PAIX MICHAL ET RENATA HORNSTEIN DU MBAM :

À l’occasion du premier anniversaire du nouveau Pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein le 19 novembre 2016,  le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a offert en cadeau l’entrée libre à ses galeries durant toute la période des Fêtes, jusqu’au 7 janvier 2018, ainsi qu’un  accès gratuit à plusieurs autres expositions et des activités gratuites pour toute la famille aux couleurs des Fêtes, du 10 décembre au 8 janvier 2018.

Une occasion aussi de diffuser un album souvenir sur l’inauguration en grand, le 4 novembre 2016, du nouveau Pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein du MBAM, dédié à l’art international et à l’éducation et d’inclure l’entrevue avec l’architecte Nicolas Ranger de la firme Jodoin Lamarre Pratte architectes, un des deux partenaires du consortium qui a eu le mandat de concevoir ce cinquième pavillon du MBAM. Un entrevue transmise dans le cadre de l’émission spéciale des fêtes réunissant Espace visuel et le Magazine radio In situ à Radio Centre-ville, 102, 3 le 28 décembre 2016.

Le nouveau pavillon se compose de quatre étages dédiés à l’art international, à l’éducation et à l’art thérapie et a été construit pour accueillir la donation majeure de Michal et Renata Hornstein offerte en 2012. Le couple a commencé à constituer une collection d’oeuvres d’art en 1970 et ceux-ci ont ultérieurement confié au MBAM, 77 oeuvres d’art de maîtres anciens, dont quelques chefs-d’oeuvres, particulièrement dans le cas de la période de l’âge d’or de la peinture hollandaise .  Ce don était très significatif pour le couple Hornstein, des survivants de l’Holocauste qui ont trouvé refuge au Canada, d’où ce nom choisi de Pavillon pour la paix.

Ce cinquième pavillon permet de redéployer 750 oeuvres historiques à travers quatre étages ! Ont été réunies des oeuvres offertes par le couple Hornstein, des oeuvres de la collection du MBAM et des oeuvres prêtées pour l’occasion.

Le quatrième étage est consacré à l’art du Moyen-Âge jusqu’à la fin de la Renaissance. Le troisième niveau est dédiée au siècle d’or en Hollande et en Flandres, de même qu’à l’évocation d’un cabinet de curiosités. Le deuxième plancher fait place aux Écoles françaises, italiennes et anglaises du XVII et XVIII siècles. Enfin le premier étage permet d’admirer des oeuvres allant du romantisme à l’art contemporain, à travers une vaste grille et un couloir donnant accès à de magnifiques salons, dont une salle présentant au plafond un berceau de feuillages. Une atmosphère nocturne réalisée grâce aux technologies du mapping.

Cette exposition d’envergure s’accompagne d’un parcours d’art contemporain dans l’escalier et à l’entrée de chaque étage intitulé Le sentier de la Paix. Des oeuvres d’art contemporain en dialogue avec l’art des maîtres anciens. On peut apprécier, entre autres, des oeuvres de Yannick Pouliot ( Autoportrait ), Jean-Michel Othonel ( Le noeud Pivoine ), Eric Fischl, Kiki Smith ( Naissance de l’artiste après l’anonymat de la période médiévale ).

Le nouveau pavillon, c’est aussi un immeuble réalisé par le Consortium d’architectes Atelier TAG/Jodoin, Lamarre, Pratte architectes.  Plus bas une entrevue avec Nicolas Ranger un des architectes à la direction de Jodoin, Lamarre, Pratte architectes, qui nous présente le nouveau pavillon d’un point de vue architectural.

Et voir de plus l’album photos qui suit.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s