Retour sur le 34ième Festival International du Film sur l’Art:

La 34ième édition du Festival International du Film sur l’Art vient tout juste de se terminer et a proposé cette année 170 films en provenance de 25 pays, ainsi qu’une  série d’événements spéciaux. Le tout diffusé dans huit haut-lieux de la culture. Une semaine intense et un événement qui s’est démarqué cette année, avec un nombre élevé de films d’intérêt et de qualité et avec une série de films québécois présentés, de quoi rendre fier  le Directeur artistique du FIFA,  monsieur René Rozon, selon ses propos transmis en entrevue avec In situ.

Coup de chapeau au FIFA, aux prises avec des difficultés financières importantes, qui n’ont pas interféré avec la qualité du festival! Les moyens pris cette année pour aider le Festival ont été de diminuer le nombre de salle de diffusion, d’orchestrer une campagne de financement Sauvons le FIFA et de remplacer monsieur René Rozon à la Direction générale par madame Nathalie McNeil. Monsieur Rozon n’assumera désormais que la Direction artistique du FIFA.

Rappelons quelques-uns des meilleurs films recommandés, dans le cadre du Magazine radio In situ et de La chronique du conseil(Les contes à rendre) à Radio Centre-ville:

Roger D’Astous du cinéaste Étienne Desrosiers, consacré à un architecte de talent mais méconnu. Un film qui a nécessité huit ans de préparation, en collaboration avec l’entourage. On doit à Roger D’Astous la réalisation de l’Hôtel Marriot Château Champlain, du Village Olympique en collaboration avec l’architecte Luc Durand, de 12 églises, dont plusieurs à Laval, de nombreuses demeures grandioses avec un souci d’intégration des résidences dans la nature environnante. En plus de ses études d’architecte, Roger D’Astous a suivi une formation d’une année  avec le grand Frank LLoyd  Wright au Wisconsin et en Arizona en 1952 et 1953. Le film nous présente le parcours de ce flamboyant architecte décédé en 1998,  qui vivra des périodes difficiles au plan financier, tout en nous faisant revivre une époque fort inspirante de notre histoire!

Dans la catégorie peinture, Caravage du cinéaste Jean-Michel Meurice  s’est avéré être un film aussi intense que la vie de ce célèbre peintre qui a marqué la peinture du XVII siècle avec  des oeuvres au caractère naturaliste, au réalisme parfois brutal et avec l’emploi de la technique du clair-obsur. Il est bien sur question de son caractère querelleur et de sa mort énigmatique jeune à 39 ans.

Dans la catégorie arts décoratifs, quel somptueux film, que celui de la cinéaste Priscilla Pizzato, consacré à Louis XIV/Roi des Arts, grand amoureux des différentes disciplines artistiques et très supportant des artistes. Un roi avant tout passionné  par la danse et qui dansait lui-même, à ce point virtuose qu’il se produisait en spectacle devant son peuple et qu’il a crée les pas de base de la danse encore enseignés. Le documentaire se démarque du film Le Roi danse réalisé en 2000, en présentant la vie du roi de sa naissance à sa mort et en documentant des aspects intéressants, tels que l’utilisation des arts en politique et la construction progressive du Château de Versailles.

Dans le volet mode, le film choc français Le testament d’Alexander McQueen  est en tête.  Le cinéaste Loïc Prigent laisse beaucoup de place aux défilés grandioses de ce designer de mode ambitieux à l’imaginaire et à  la créativité débordantes qui s’inspirait des préoccupations de la société actuelle,  dont des causes sociales et environnementales. Il s’est enlevé la vie en 2010.

Le film Giovanni Segantini/Magie de la lumière recommandé par In situ (Geneviève Breuleux) du cinéaste suisse Christian Labhart fait partie de la sélection du jury de cette année présidé par Paul Maréchal.  Les films québécois, pourtant en grand nombre cette année, sont malheureusement peu présents dans la sélection de films primés. Seuls deux films québécois, ne concernant pas les arts visuels, ont été retenus pour le prix de la meilleure oeuvre canadienne(Nous autres, les autres dans la catégorie Art et politique et Un homme de danse dans la catégorie danse). De l’avis de In situ, le film Roger D’Astous aurait pu remporter un prix. Autre grand absent, le volet mode qui a présenté d’excellents films. Un volet qui fait rarement partie du palmarès et qui serait peut-être victime de préjugés.

VOICI LA LISTE DES FILMS  GAGNANTS DU 34IÈME FIFA (VOLET ARTS VISUELS UNIQUEMENT):

-GRAND PRIX:  La collection qui n’existait pas du cinéaste belge Joachim Olender. Un film qui concerne l’art conceptuel;

-PRIX DU MEILLEUR FILM ÉDUCATIF: Ex aequo  Viva Dada, film français de Régine Abadia, catégorie histoire de l’art;

-PRIX DU MEILLEUR PORTRAIT: Hockney de Randall Wright(Royaume uni), catégorie art contemporain;

-PRIX DE LA MEILLEURE BIOGRAPHIE: Giovanni Segantini – Magie de lumière du cinéaste suisse Christian Labhart, catégorie peinture;

-PRIX DU MEILLEUR FILM POUR LA TÉLÉVISION: Cocottes et courtisanes dans l’oeil des peintres de la cinéaste française Sandra Paugamm catégorie histoire de l’art;

-PRIX LILIANE STEWART POUR LES ARTS DU DESIGN: Getting Frank Ghery de Sally Aitken(Australie);

-MENTION SPÉCIALE: Paolo Ventura, Vanishing man, de Erik Van Empel(Pays-bas), catégorie photo;

À surveiller, la sortie de ces films en salle de cinéma!

Pour en savoir plus:

Extraits des films primés au lien suivant:

http://www.artfifa.com/fr/palmares

Vous pouvez écouter en différé un montage de la séance de la remise des prix diffusé au Magazine radio In situ du 21 mars 2016 à Radio Centre-ville avant le lundi 28 mars 13h30 au lien suivant:

http://radiocentreville.com/wp/programmation/

Vous pouvez écouter en différé une entrevue avec monsieur René Rozon, un extrait d’entretien du cinéaste Éric Pellerin De Turckheim  avec le public  au sujet du film consacré au designer Hubert de Givenchy et d’autres recommandations de films transmises dans le cadre de La chronique du conseil(Les contes à rendre) à Radio Centre-ville avant le jeudi 24 mars 6h au lien suivant:

http://radiocentreville.com/wp/programmation/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s