JUSQU’AU 31 MAI: IMMERSION DANS LE MOUVEMENT DE L’ORIENTALISME!

Vous n’aurez pas le  temps de visiter l’exposition Merveilles et Mirages de l’orientalisme/De L’Espagne au Maroc, Benjamin-Constant en son temps,qu’à cela ne tienne, voici l’essentiel de l’exposition diffusé dans deux émissions à Espace visuel à Radio Centre-ville et à Première loge à Radio Ville-Marie.

Jusqu’au 31 mai 2015, le Musée des Beaux-Arts de Montréal est l’hôte d’une exposition somptueuse qui rassemble près de 250 oeuvres, dont plusieurs sont de grand format, provenant 71 prêteurs de tableaux de Benjamin-Constant et d’artistes l’ayant entouré. Et ne pas confondre avec l’écrivain et homme politique Benjamin Constant.

Qu’est-ce que l’orientalisme? C’est un courant littéraire et artistique occidental du XIX siècle, au moment ou une forte attraction existe pour les cultures d’Afrique du nord, turques, arabes et toutes les régions dominées par l’Empire  ottoman jusqu’au Caucase. Un fort intérêt découlant de visées colonialistes, d’une stratégie de cacher la réalité des colonies et d’un besoin de découvrir des cultures exotiques fixées dans le temps, rassurantes en cette période d’émancipation des femmes occidentales.

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal a donc choisi de représenter ce mouvement en la personne de Jean-Joseph Benjamin Constant, né en 1845 et un des maîtres de  l’école orientaliste du XIXiième et se situant en fin de mouvement. Un artiste particulièrement signifcatif, car le MBAM  possède quatre oeuvres de l’artiste et parce que Benjamin Constant est venu plusieus fois à Montréal à partir de 1888. En fait l’artiste a vendu de ses oeuvres partout dans le monde, dont plusieurs à Montréal, à partir de 1882.

Fait étonnant, Jean-Joseph Benjamin Constant a connu une gloire internationale, mais il est tombé dans l’oubli après son décès à 57 ans en 1902, du fait qu’il était réfractaire aux courants modernes. À noter, qu’il a enseigné à des artistes réputés d’ici, tel que Paul Peel et Suzor-Côté.

Le MBMA a donc  décidé de sortir de l’oubli l’oeuvre importante de cet artiste s’échélonannt sur 20 ans. Un événement co-produit avec le Musée des Augustines de Toulouse, ou a grandi l’artiste. Entrevue plus loin avec le conservateur,  monsieurAxel Hémery, qui était de passage à Montréal lors du vernissage. Mission bien accomplie!

 

Entrevue avec le co-commissaire de l’exposition et directeur du Musée des Augustins, Toulouse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s